Kantarellikeitto (velouté de chanterelles)

A la fin de l'été et au début de l'automne, les Finlandais aiment se promener dans les bois pour en récolter les produits.  Les champignons sont particulièrement nombreux et appréciés, et "le droit de tout un chacun" autorise les passants à les cueillir dans les forêts à condition de ne pas trop s'approcher des habitations. 

Parmi les champignons, l'un des plus communs et des plus appréciés est la chanterelle à la jolie coupole orange.  Ceux qui ne les cueillent pas eux-même peuvent facilement en trouver sur les étals des marchands de fruits et légumes que l'on trouve partout dans les rues. La soupe de chanterelles est un bon moyen de profiter de leur goût particulier sans avoir à se lancer dans des préparations complexes.  Ma recette est une compilation très simple de plusieurs autres récoltées à gauche et à droite, un velouté consistant au goût adouci par la crème.  Si vous avez à votre disposition un litre de chanterelles (ici, on les vend au litre, comme les petits fruits et légumes), laissez-vous tenter ! 





Ingrédients :

- un litre de chanterelles (250 à 300g)
- un oignon
- une carotte
- deux pommes-de-terre
- 1 cube et demi de bouillon de poule ou de légume
- 2 dl de crème à cuisiner
- sel, poivre, paprika
- persil



Préparation :

- Préparer les légumes : éplucher l'oignon, la carotte et les pommes-de-terre, laver les chanterelles, couper le tout en petits morceaux (la carotte en fines rondelles pour que ça cuise plus vite).

- Faire griller l'oignon et la carotte dans un peu de matière grasse. Au bout de quelques minutes, ajouter les pommes-de-terre, recouvrir d'environ 75 cl d'eau et ajouter le bouillon. Laisser mijoter pendant une dizaine de minutes.

- Ajouter les chanterelles et laisser mijoter à nouveau une dizaine de minutes.

- Passer la souper au mixer. Ajouter la crème et mélanger.  Saupoudrer de paprika et de poivre, puis vérifier l'assaisonnement et éventuellement saler (le bouillon est déjà salé).

- Servir surmonté d'un peu de persil haché.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire